ENTRAÎNEMENT PAR SUSPENSION TRX

Les exercices fonctionnels par suspension avec sangles TRX sont à intégrer dans votre programme d’entrainement.

TRAVAIL EN INSTABILITÉ

L’instabilité est centrale dans l’entraînement par suspension. le TRX donne un niveau d’instabilité intéressant qui permet d’effectuer un travail productif.

Sans entrer dans les détails, l’instabilité à trop grande dose n’est pas productive, car les efforts déployés pour garder l’équilibre se feront au détriment d’autres qualités athlétiques importantes.

L’entraînement par suspension incorpore donc la bonne dose d’instabilité lors de l’exécution de plusieurs types d’exercices. Prenons l’exemple d’une pompe (push-up) sur TRX: il n’implique pas d’être complètement instable comme il serait possible de l’être en effectuant une pompe sur coussins «ballons». La combinaison bras stables et pieds instables ou pieds stables et bras instables (selon la version choisie) permettra à la fois de demeurer explosif et de travailler la stabilité du tronc, des hanches ou de l’omoplate. Comme le travail de stabilisation se fait seulement à un endroit et non pas sur l’ensemble du corps, il sera possible de faire un transfert de puissance, donc d’aller chercher des gains de force et de puissance en effort de stabilisation. Cette qualité est à développer si vous pratiquez des sports qui demandent de déployer de la puissance lors de changements de direction fréquents: soccer, basketball et tennis, par exemple.

COMPRÉHENSION CORPORELLE

Un autre avantage intéressant que comporte l’entraînement par TRX, par rapport à d’autres outils, est qu’il permet à l’athlète de développer une compréhension corporelle des jeux de levier. Très utile et essentielle pour compléter des exercices avec anneaux de gymnastique, cette maîtrise est également souhaitée pour plusieurs types d’entraînement fonctionnel ou le poids du corps est utilisé. En ayant cet atout en main, il devient possible de changer le rapport «levier de force – levier de résistance» afin d’augmenter ou de réduire la difficulté d’un exercice.

La nécessité de s’ajuster pour prendre en considération les leviers corporels, enseigne également la trajectoire naturelle pour une articulation de manière beaucoup plus efficace que si un appareil assistant le mouvement est utilisé. Pour rendre le tout plus concret, comparons les pompes (push-ups) avec mains sur les prises du TRX à l’exercice équivalent sur un appareil pour développés en position assise.

Dans le cas de l’appareil, la trajectoire de la barre est fixe et l’appareil en soi ne permet que très peu d’ajustements qui pourraient être nécessaires pour prendre en considération la longueur de vos bras, vos avant-bras et votre tronc.

Dans le cas du TRX, les bras pourront passer par un arc plus grand ou plus petit pour s’adapter à la morphologie de chaque personne. Le fait que l’articulation d’épaule aura à s’ajuster aux jeux de leviers enseignera la proprioception (équilibre dans l’espace en mouvement) et la kinesthésie (perception de son corps dans l’espace) propres à une pompe «morphologiquement» efficace. Une fois la maîtrise des pompes sur TRX acquise, l’athlète sera plus performant, l’exercice plus productif lors de son retour sur l’appareil. Il aura «enregistré» le mouvement idéal pour sa morphologie, la qualité de celui-ci sera améliorée, et ce même si l’athlète est toujours contraint dans son «expression» par l’appareil.

POUR QUI?

L’entraînement par suspension est très accessible. Il est cependant recommandé de faire appel à un entraineur tout particulièrement s’il vous est difficile de maintenir un angle plat entre vos cuisses et votre corps lorsque vous faites des tractions sur genoux ou encore si vous tremblez après quinze secondes de planche abdominale sur les coudes. Il pourrait être prématuré, dans ce contexte, de gripper les courroies; votre musculation au niveau du dos, des abdominaux ou en périphérie des omoplates (pour ne nommer que ces zones) n’étant pas nécessairement prête aux efforts d’un tel entraînement. Cela dit, il ne faut surtout pas avoir peur, car avec un bon encadrement de départ, vous pourrez rapidement comprendre les jeux de levier évoqués ci-dessus, rendre l’exercice plus facile au besoin et vous amuser.

POUR QUOI?

L’entraînement par suspension est un outil très efficace pour ajouter du travail de stabilisation dans un programme de force, de puissance ou d’endurance. Il permet d’enseigner la contraction à intensité progressive issue des changements de rapports des leviers de force et de résistance. Il est aussi possible de travailler la stabilisation des articulations tout en déployant de la puissance.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :